Grieving an abusive woman, who was never a mother.

I am grieving a woman, who as far I know, is not dead. But, she is dead to me. I’m grieving an entire abusive childhood. I’m grieving a mother who wanted me abused, in the worst possibl…

Source: Grieving an abusive woman, who was never a mother.

Advertisements

INCESTE ET INCESTUEL – NOTE SUITE AU GROUPE DE DISCUSSION DU 5 MARS 2016

Samedi 5 mars, un groupe de discussion s’est réuni autour d’un thème particulièrement douloureux, et intime : l’incestuel et l’inceste.

 

Ce groupe s’est réuni en présence de Sophie Chauveau, écrivain, auteur de « La fabrique des pervers », à paraître fin avril chez Gallimard. Sophie Chauveau est venue présenter son livre, « autobiographie » familiale relatant l’histoire de sa famille, l’histoire des prédateurs sexuels de sa famille imposant l’inceste sur cinq générations. C’est avec pudeur et chaleur qu’elle livre sa vérité, son histoire, les souffrances de son enfance, son amnésie traumatique, sa compréhension de l’inceste vécu et sa rupture familiale.

 

L’inceste, sujet encore très tabou pour tout ce qu’il comporte de destruction et de violence sexuelle, ne peut cependant être passé sous silence. L’ignorer, c’est ignorer encore les victimes de cette violence particulière infligée par un parent à son enfant. L’ignorer, c’est refuser d’entendre celles et ceux qui en ont été victimes…

View original post 347 more words

LE LOURD SECRET DU MANIPULATEUR PERVERS

Above_the_Horizon_by_xetobyte

Les pervers narcissiques se protègent. Ils ont en eux un secret qui ne doit surtout pas être percé à jour et encore moins divulgué. Ils ont une faiblesse, leur orgueil démesuré, un manque, l’empathie et l’affect, une faille, leur manque de construction, leur régression infantile à la moindre contrariété. Leur susceptibilité est sans limite, et comme un enfant, ils se mettront dans une colère noire  si vous leur faites le moindre reproche ; tout autant ils se plaindront si vous ne vous occupez pas d’eux comme on s’occupe d’un petit enfant. Mais là où un enfant pleurera, va taper du pied, ils useront de leur force verbale pour vous critiquer, vous blesser, vous dénigrer. Et si la forme peut être très calme, écoutez le fond. Les mots dits posèment peuvent faire de plus grands ravages que les grosses colères.

Vous vous sentirez à votre tour comme un enfant, un enfant puni, incompris…

View original post 756 more words

Le pervers narcissique en famille

Je suis dans cette situation. Oncle PN pédophile et ma plainte n’a pas abouti au point qu’il n’a même pas été auditionné. Mère PN, toxique au possible, tante qui veut ma mort parce que pour elle ma “mère” est la sienne et c’est tout (elles ont 3 ans d’écart), je me retrouve avec mon mari accusé de pédophilie, comble de la perversion dans cette situation, et personne ne lève le petit doigt… On parle trop peu des PN dans les familles, où on s’en prend à une personne, jusqu’à sa mort (mon autre oncle qui s’est suicidé en 2000), pour agresser de nouveau (moi, en 2001 jusqu’à aujourd’hui encore).
Le travail et les relations amoureuses ne sont pas les seuls nids de ce genre de comportements abjects. Il est important, j’éprouve le besoin qu’on en parle. C’est comme si on n’existait pas… Merci pour cet article!

Le Pervers Narcissique - Survivre à l'abus narcissique [#SAN]

Un pervers est, la plupart du temps, issu d’un bouillon de culture pathogène. Il n’est jamais seul, mais s’inscrit dans une constellation familiale qui fonctionne sur un mode toxique. On retrouve souvent dans son entourage familial un ou plusieurs individus dotés des caractéristiques de la perversion narcissique. Il arrive parfois que la famille entière soit gangrenée et se comporte comme une machine de guerre, avec un milieu violent, physiquement et moralement.

La mère d’une telle personnalité est souvent une manipulatrice, mais ce peut être un oncle ou un père difficiles. On s’aperçoit aussi souvent, dans l’histoire familiale, que le grand-père ou la grand-mère étaient identifiés comme des personnalités dures et tyranniques.

S’il est possible que ce caractère présente une dimension transmissible, la personnalité, elle, ne l’est pas. Nul n’est condamné par un quelconque déterminisme à devenir un tyran ou une victime parce qu’il est né dans un milieu…

View original post 371 more words